Actualités :
au coeur d'Ortec

OSE ANTIPOL se modernise !

Services à l’environnement

Le centre de traitement de déchets OSE ANTIPOL se modernise !

Le centre de traitement et de regroupement de déchets dangereux et non dangereux du Groupe Ortec, ANTIPOL, installé sur la zone industrielle de Fontenay-le-Comte (dpt. 85), modernise ses installations. Baptisé « Valteo », le projet englobe la réorganisation des process, la mise en place de nouvelles technologies et équipements. Avec une gamme de services élargie, le centre augmente sa capacité de traitement ainsi que la part valorisée des déchets réceptionnés, et est ainsi toujours plus respectueux de l’environnement !

publié le 21/10/2015

OSE ANTIPOL, Un expert du regroupement et du traitement des déchets

Le centre de traitement de déchets Ortec Services Environnement ANTIPOL, basé à Fontenay-le-Comte en Vendée, se spécialise dans le regroupement, le prétraitement et le traitement des déchets non dangereux et dangereux. Les déchets proviennent essentiellement de l’industrie chimique, mécanique, pétrolière mais aussi des collectivités ou éco-organismes.

Installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), ANTIPOL met tout en œuvre pour que ses activités répondent aux dernières exigences et préconisations réglementaires en vigueur.

Plus de services, plus de rendement et moins d’impact sur l’environnement

En juin 2014, ANTIPOL lance d’importants travaux de modernisation du centre. Objectif : répondre aux nouvelles exigences réglementaires tout en proposant à ses clients plus de services, notamment pour la partie tri, transit regroupement de déchets conditionnés. Baptisé « Valteo », le projet se poursuit jusque fin 2015 et comporte des travaux d’amélioration et de construction.


Les principales réalisations englobent notamment :

  • L’amélioration de l’atelier « broyage »
  • La mise en place de nouvelles technologies de traitement physico-chimique des déchets liquides
  • La création d’un atelier de lavage pour les emballages (fûts et caisses palettes)
  • L’augmentation de la capacité de stockage pour la réception des déchets conditionnés
  • La création de voies de circulation et d’aires de travail bétonnées
  • L’aménagement d’un parking pour véhicules légers et poids-lourds
  • La mise en place de nouveaux moyens de pesée (pont bascule, barre peseuse avec transmission wi-fi)



Concrètement, les nouveaux aménagements, permettent à ANTIPOL de garantir à ses clients une amélioration des flux et surtout l’augmentation de la part valorisée sur les déchets réceptionnés. ANTIPOL accroît sa capacité de traitement à 50 000 tonnes par an ! De plus, grâce à la massification des déchets à faible densité (type matériaux souillés), les coûts logistiques sont minimisés, et l’empreinte carbone liée au transport améliorée.

Les émissions de CO2 sont considérablement réduites grâce à la mise en place des nouveaux évapo-concentrateurs qui génèrent des rejets liquides (contrairement aux rejets atmosphériques issus des anciens modules d’évapo-incinération).

Le nouveau site est également plus sécurisé grâce à une meilleure répartition des zones de déchargement, de prise d’échantillons, de traitement ou de chargement. La nouvelle organisation permet de diminuer la co-activité et d’optimiser les déplacements sur le centre.

Grâce aux travaux réalisés dans le cadre du projet « Valteo », le nouveau centre répond à plusieurs objectifs. La modernisation des infrastructures et des procédés, dans le respect de nouvelles exigences réglementaires, c’est plus de services adaptés aux besoins des clients, plus de productivité, plus de sécurité et moins d’impact environnemental.

Le projet Valteo en chiffres :

  • Capacité de traitement de 50 000 tonnes / an
  • Division des émissions de CO2 par 10

Pour plus d’informations, appelez au 02 51 69 50 26 ou par mail : ose-niort.courrier@ortec.fr

Partager :