Actualités :
au coeur d'Ortec

OGD s’engage pour une gestion exemplaire des déblais du Grand Paris

Grand Paris : OGD s’engage pour une gestion exemplaire des déblais

Le 30 mars 2017, Ortec Générale de Dépollution, filiale dépollution du Groupe Ortec, a signé la Charte des bonnes pratiques pour le traitement, le stockage et la valorisation des terres excavées. Cet engagement concerne les 45 millions de tonnes de déblais qui vont être générés pendant les travaux de construction du nouveau métro dans le cadre du projet du Grand Paris Express. Faisant partie des 31 premiers signataires de l’accord de partenariat, OGD s’engage à respecter les bonnes pratiques mises en place par la Société du Grand Paris et à assurer une valorisation responsable de ses déblais.

Publié le 24/04/2017

Pour une valorisation responsable des déblais du Grand Paris

Valoriser 70 % des terres excavées sur ses chantiers – c’est l’objectif fixé par la Société du Grand Paris. En tant qu’entreprise responsable, la Société du Grand Paris est attentive au respect de son objectif de revalorisation à chaque étape du projet. Pour ce faire, elle noue des partenariats avec des exploitants d’exutoires de choix afin de mettre en place ensemble des pratiques responsables.

Avec ses agences d’exploitation et plateformes de stockage et de traitement de terres en Île-de-France et dans le Nord de la France, OGD s’inscrit activement dans une démarche de valorisation responsable des déblais. C’est donc naturellement, que l’expert en dépollution s’est joint au partenariat mis en place par la Société du Grand Paris. Le 30 mars 2017, au Salon des maires d’Île-de-France, OGD a signé l’accord de partenariat, accompagné d’une charte des bonnes pratiques avec 30 autres entreprises accueillant des déblais.

OGD référencée pour la gestion des déblais du Grand Paris Express

Au travers de ses biocentres et de ses plateformes de traitement des terres, OGD est référencée parmi les 200 sites responsables qui pourront accueillir les 45 millions de tonnes de déblais, générés par les chantiers du Grand Paris Express et contribuer ainsi à valoriser 100 % des matériaux reçus sur ses centres.
De plus, grâce à la connexion de ses sites au réseau fluvial et à l’utilisation de péniches pour le transport des déblais (équivalentes à 80 camions), OGD utilise des transports alternatifs aux routiers. OGD contribue ainsi à limiter l’impact des polluants et gaz à effet de serre.

OGD s’engage auprès de la Société du Grand Paris au travers de sa charte des bonnes pratiques

Dans le cadre de son partenariat avec la Société du Grand Paris, OGD s’engage également à respecter les obligations de la charte des bonnes pratiques et notamment à :

  • Assurer la traçabilité des déblais issus des chantiers, à travers l’utilisation systématique de l’outil de traçabilité, développé par la Société du Grand Paris et l’entreprise partenaire du projet
  • Favoriser la valorisation des déblais en tant que matériaux, en application des principes de l’économie circulaire
  • Faire preuve d’équité dans les relations commerciales avec les parties prenantes intervenant dans la gestion des déblais
  • Privilégier le recours à des modes de transports alternatifs à la route, par voie fluviale et/ou ferroviaire
  • Contribuer au développement d’exutoires en toute transparence avec la Société du Grand Paris, en regard de ses besoins
  • Développer une démarche d’amélioration continue en matière de respect de l’environnement pour la gestion des déblais

Sur le même sujet : Deux nouveaux biocentres pour traiter les terres polluées

Signature de la Charte des bonnes pratiques pour le traitement, le stockage et la valorisation des terres excavées - Grand Paris

Signature de la Charte des bonnes pratiques pour le traitement, le stockage et la valorisation des terres excavées – Grand Paris

Partager :