Actualités :
au coeur d'Ortec

SOM Île-de-France est chargée de traiter toutes les demandes techniques liées aux pièces de rechange du site de production Mélox

Ingénierie / Assistance à maitrise d'ouvrage

Mélox reconduit et élargit le contrat de prestation de SOM

Mélox renouvelle sa confiance en reconduisant et élargissant le contrat de gestion de demandes techniques liées aux pièces de rechange confié à SOM Île-de-France.

publié le 01/09/2014

Depuis 2003, SOM Île-de-France intervient pour le compte de Mélox, filiale d’Areva qui fabrique des assemblages de combustibles Mox. Ce combustible nucléaire recyclé, constitué d’environ 7% de plutonium et 93% d’uranium appauvri sert à alimenter les réacteurs à eau légère dans différents pays. Dans le cadre de son contrat, SOM est chargée de traiter toutes les demandes techniques liées aux pièces de rechange du site de production.

Satisfaite des prestations professionnelles de très haute qualité fournies par les équipes SOM, Mélox a reconduit et étendu le contrat. En plus du traitement des études liées aux pièces et matériels de rechange SOM est désormais chargée de traiter les modes opératoire de maintenance, d'assurer la pérennité électrique et mécanique et participe aux contrôles réglementaires.

SOM participe également à la planification de toutes les interventions de maintenance liées à l’exploitation du client. L’objectif de l’organisation est crucial puisqu’il s’agit d’éviter les arrêts de production. Les équipes SOM qui ont été renforcées et qui comptent actuellement 17 personnes, contribuent aussi à l’accompagnement au contrôle réglementaire de l’usine. Enfin, SOM participe activement aux démarches TPM (Total Productive Management) liées à son activité, qui visent l’amélioration du rendement des machines ainsi qu’à l’application de la méthode 5S pour l’amélioration continue des tâches effectuées au sein de l’entreprise.

La direction se félicite de la confiance accordée par son client historique qui l’intègre significativement au cœur du processus de maintenance de sa production.

Partager :